Les thématiques liées au changement climatique, à la durabilité, à l’économie circulaire, à la décarbonisation sont multiples et de nombreux outils existent pour les opérationnaliser. Les entreprises ou organisations qui souhaitent entamer un projet concret de transition durable peuvent vite être perdues ou démunies face aux multiples outils, référentiels, certificats, ratings et autres ressources disponibles en libre accès ou pas.

Face à cette multitude de ressources, les questions que l’on peut se poser sont :

  • Quel objectif est adapté à ma situation (durabilité, zéro carbone, transition, objectifs de développement durable, économie circulaire, achats durables, etc.) ?
  • Quelles exigences est-ce que je souhaite satisfaire (réglementaires, reporting extra-financier, transparence, exigences clients, certification etc.) ?
  • Comment définir les étapes de ma démarche et identifier les actions prioritaires ?

Quels outils pour quels besoins ?

On peut globalement distinguer cinq types différents d’outils et de ressources :

  1. Les outils de diagnostic qui permettent de faire soit un premier bilan ou un état des lieux plus poussé
  2. Les outils de rating qui permettent d’obtenir un score au sein d’un système établit
  3. Les outils de certification qui permettent d’obtenir un label
  4. Les outils de management qui permettent de s’engager dans une démarche à l’aide de référentiels par exemple
  5. Les outils de reporting qui permettent de collecter, monitorer et transmettre voir publier des données extra-financières

Pas d’outil efficace sans une approche bien construite

Il est important de rappeler que le choix et l’utilisation d’outils n’ont de sens que dans une approche bien pensée et correctement construite … autour d’un projet !

Il est donc nécessaire de faire le point sur ses propres besoins et attentes en la matière. Voici quelques questions clés à se poser :

  • • Qu’est-ce qui me pousse à me lancer dans une telle démarche ?
    • La pression concurrentielle ?
    • Les organismes de crédits / de financement ?
    • Mes clients, mes fournisseurs ?
    • Les contraintes réglementaires actuelles et futures ?
    • Mon personnel ?
  • Est-ce que je vise un projet court-, moyen- ou long-terme ?
  • De quelles ressources internes est-ce que je dispose pour cette démarche ?

En fonction des réponses apportées, certains outils pourront s’imposer comme choix par défaut et d’autres apparaître comme nécessaires dans une approche plus systémique visant à limiter et gérer les risques futurs pour votre activité.

Cela dit, choisir des outils clés sur porte ne remplacera jamais du sur-mesure, développé pour votre projet et vos besoins précis.

Nous serons également à votre entière disposition pour répondre à toutes vos questions.

N’hésitez pas à nous contacter en amont si besoin.

Contactez-nous

Retour au blog